Macchu Picchu au pérou

Les secrets d’une visite inoubliable au Machu Picchu

Le Machu Picchu, la « nouvelle Merveille du Monde »

by Johana

Le Machu Picchu est un site touristique très populaire qui attire de nombreux visiteurs chaque année. Son nom est synonyme de mystère et d’aventure. C’est l’un des symboles emblématiques du Pérou et de l’archéologie en Amérique du Sud. Dans cet article, nous vous donnons des conseils sur la manière de visiter le Machu Picchu et comment s’y rendre.

Les différentes routes vers le Machu Picchu

Le Machu Picchu, situé dans les montagnes du sud du Pérou, est une cité impressionnante perchée dans les nuages. Pour s’y rendre depuis la ville de Cuzco, il existe différentes options : le trek du chemin de l’Inca, le train ou le bus. Le choix dépendra du temps que vous souhaitez consacrer à la visite et de votre budget.

Si vous avez seulement une journée, il est possible de faire l’aller-retour depuis Cuzco en train pour visiter le Machu Picchu. Si vous disposez de deux jours, vous pouvez opter pour le train ou le bus (moins cher) et passer une nuit à Aguas Calientes. Pour une visite de trois jours, vous pouvez prendre le bus et/ou le train avec un arrêt à Ollantaytambo. Enfin, si vous avez plusieurs jours à disposition, le trek du chemin de l’Inca est une expérience unique qui s’offre à vous.

Chaque option offre des avantages différents, il est donc important de prendre en compte vos préférences et votre budget pour choisir la meilleure façon de visiter le Machu Picchu depuis Cuzco.

Découvrir le sentier mythique de l’Inca lors d’une randonnée épique

Il est nécessaire d’avoir du temps et de l’équipement (que l’on peut louer sur place) pour se lancer dans le célèbre trek. Personnellement, je ne l’ai pas fait car les retours que j’en ai eus à l’époque ne m’ont pas encouragé. Il semblerait que ce soit devenu une promenade très populaire attirant un grand nombre de touristes et que le chemin soit dangereux.

ruines antiques de machu picchu

ruines antiques de machu picchu

Selon certains, cela semble bien loin de l’idée d’un trek-pèlerinage, empreint de respect pour la nature et les mystères qui entourent encore la civilisation inca. Les marcheurs ne trouveront pas la tranquillité d’un petit chemin dans les montagnes, mais plutôt les aléas d’un voyage en groupe. Ainsi, si vous tombez sur des touristes bruyants et fêtards (ce qui est malheureusement la réputation actuelle des touristes du trek), vous devrez les supporter tout au long du trajet… De quoi gâcher l’ambiance et désenchanter, surtout lorsque les attentes sont élevées.

Cependant, j’ai également lu des récits et des commentaires plus positifs. Pour un prochain voyage, je privilégierais tout de même un autre trek.

En pratique, le prix de l’Inca Trail (le trek le plus cher) varie de 250 à 400 USD (le Jungle Trail est plus économique, à moins de 200 USD). La durée du trek est de 2 à 4 jours. Étant donné que le trek est soumis à un quota, il est préférable de réserver sa place, surtout si vous prévoyez de partir en saison haute.

Un conseil : le chemin de l’Inca est le trek le plus connu, mais il existe également des treks alternatifs tels que le trek du Salkantay, de Huchuy Qosqo ou de Lares.

Le moyen de transport ferroviaire

Si vous êtes passionné par les anciennes locomotives, vous pouvez prendre un train depuis Cuzco ou Ollantaytambo pour vous rendre directement à Aguas Calientes. Cela vous fera gagner jusqu’à une journée par rapport aux autres moyens de transport, mais cela peut également être coûteux. Lors de notre retour du Machu Picchu, nous avons pris le train jusqu’à Ollantaytambo et nous avons dû faire preuve de patience en raison d’éboulements qui ont bloqué les voies (nous étions en pleine saison des pluies). Trois compagnies, PeruRail, IncaRail et Machu Picchu Train, exploitent cette ligne et proposent différents niveaux de confort et de luxe. La compagnie la plus luxueuse appartient à la même société que l’Orient Express.

En ce qui concerne les prix, nous avons payé 70 USD pour le trajet retour en train depuis Aguas Calientes jusqu’à Ollantaytambo. Le service est soigné et une boisson chaude ainsi qu’une petite collation sont même servies.

Le trajet depuis Ollantaytambo jusqu’à Aguas Calientes dure environ 1h30, tandis que le trajet depuis Cuzco jusqu’à Aguas Calientes prend environ 3 heures. Les départs depuis Cuzco se font à la station de Poroy, située à 20 minutes du centre-ville.

Transport en bus

Il y a des bus disponibles pour se rendre de Cuzco à Ollantaytambo via Santa Teresa.

En ce qui concerne le prix, le trajet en bus de Cuzco à Ollantaytambo coûte environ 8 Soles.

Le trajet total de Cuzco à Santa Teresa dure environ 10 heures.

Préférez d’autres options si vous le pouvez

Il est très dangereux de prendre un taxi entre Ollantaytambo et Santa Teresa, car la route est accidentée et les voitures ne sont pas adaptées. J’ai personnellement été témoin d’un accident où une voiture a été emportée par un cours d’eau, entraînant la mort de tous les passagers à bord.

Il est déconseillé de passer par une agence pour se rendre au Machu Picchu. Cela ne fait qu’ajouter des contraintes et des dépenses inutiles. Les agences proposent un transport depuis Cuzco jusqu’à Santa Teresa, un repas sur place, puis laissent les voyageurs monter à pied jusqu’à Agua Calientes, où ils fournissent un logement et un dîner, ainsi qu’un petit sac à pique-nique pour le lendemain. Finalement, les voyageurs doivent se rendre par leurs propres moyens aux portes du Machu Picchu le lendemain. Dans notre cas, l’expérience ne s’est pas du tout déroulée comme prévu par l’agence. Notre bus à Ollantaytambo est arrivé très en retard, l’hôtel réservé par l’agence était très sale et certains couples ont dû être séparés pour la nuit. De plus, nous n’avons pas réussi à retrouver le guide pour la visite groupée. Bref, cela a été une expérience décevante.

Déposer ses valises à Cuzco

Lors de notre voyage, nous avons trouvé une solution pratique pour éviter de transporter nos gros sacs à dos pendant notre visite de la Vallée Sacrée, d’Aguas Calientes et du Machu Picchu. Nous avons laissé nos sacs à l’hôtel où nous avions séjourné à Cuzco avant notre départ. De plus, le jour de notre découverte du Machu Picchu, nous avons pu laisser un de nos sacs à Aguas Calientes. Cela nous a permis de profiter de la visite sans être encombrés ni surchargés.

Cuzco Perou

Si vous recherchez un endroit sûr pour laisser votre sac à Cuzco, nous vous recommandons l’hostal El Triunfo. Cet établissement offre un excellent rapport qualité-prix et vous pouvez leur faire confiance pour garder vos affaires en toute sécurité pendant plusieurs jours. De plus, l’hostal est idéalement situé à côté de la Plaza de Armas, offrant une vue magnifique sur les toits de la ville. Les chambres sont confortables et propres.

Vous pouvez réserver cet hôtel sur Booking et Agoda pour plus de commodité.

Le choix que nous avons fait

Nous avons sélectionné un itinéraire qui combine trois façons différentes de se rendre au Machu Picchu :

  • Prenez le bus de Cuzco à Ollantaytambo.
  • Ensuite, prenez le bus d’Ollantaytambo à Santa Teresa.
  • De là, faites une marche jusqu’à Aguas Calientes.
  • Enfin, prenez le train d’Aguas Calientes à Ollantaytambo et terminez votre voyage en prenant le bus d’Ollantaytambo à Cuzco.

Découvrez la route de Cuzco à Ollantaytambo

Depuis Cuzco, les voyageurs ont le choix entre la route ou les rails pour se rendre au Machu Picchu. Par la route, il y a des bus et des collectivos disponibles. Cependant, une alternative intéressante est de faire un petit tour en minibus pour découvrir la Vallée Sacrée. À la fin de ce tour, il est possible de rester à Ollantaytambo et de passer la nuit là-bas avant de prendre un bus le lendemain pour rejoindre Santa Teresa. Pour réserver un logement à Ollantaytambo, vous pouvez visiter les sites Booking et Agoda. Une étape incontournable lors de votre visite à Ollantaytambo est la visite de la forteresse qui s’y trouve.

Du village d’Ollantaytambo à la petite ville de Santa Teresa

Alors que j’étais assise dans le minibus en route vers Santa Teresa, j’admirais le paysage à travers la fenêtre. J’étais émerveillée par la beauté typiquement sud-américaine de l’aventure qui se présentait devant moi. C’était incroyable de réaliser que cette route, si fréquentée par des milliers de touristes chaque jour, était en réalité une étroite route de montagne, avec un précipice d’un côté et une forêt de l’autre. Par moments, nous traversions des ruisseaux et des éboulis. C’était vraiment surprenant !

Le trajet de Santa Teresa à Aguas Calientes

Une fois que vous aurez dépassé le village de Santa Teresa, vous arriverez à la gare. Vous aurez deux options pour rejoindre Aguas Calientes :

  • Marcher
  • Prendre le train

Je vous recommande vivement de choisir la marche à pied. La promenade n’est pas difficile du tout (le chemin ne monte qu’au début, ensuite il suffit de suivre les rails du train et la rivière). Cela prend un peu moins de 2 heures. En plus, le paysage est vraiment magnifique ! Vous aurez l’occasion de traverser un vieux pont rouillé, de voir d’anciens wagons abandonnés et une végétation luxuriante.

Aguas Calientes est une petite ville qui vit principalement grâce au tourisme du Machu Picchu. Parfois, on la trouve même sur le web sous le nom de Machu Picchu, c’est dire ! C’est l’endroit idéal pour se reposer dans l’un de ses nombreux hôtels, profiter des sources chaudes dont elle tire son nom et se restaurer. Vous pouvez trouver des hébergements à Aguas Calientes sur Booking et Agoda.

Et si vous voulez rêver un peu, je vous conseille de jeter un coup d’œil aux photos du seul hôtel situé à l’entrée du Machu Picchu (et non à Aguas Calientes), le Belmond Sanctuary Lodge. C’est un hôtel 5 étoiles avec vue sur le site. Bon, c’est peut-être un peu hors budget pour nous, et sans doute pour vous aussi, mais ça ne fait de mal à personne de regarder sur Booking ou Agoda, n’est-ce pas ?

Le trajet d’Aguas Calientes au Machu Picchu

Au lever du jour, les voyageurs ont deux options pour atteindre la célèbre cité inca :

  • À pied (1 heure de marche, et ça grimpe !)
  • En bus (30 minutes)

Nous avons choisi de prendre le bus afin de préserver nos forces pour cette journée tant attendue ! Nous nous sommes levés très tôt pour être les premiers dans la file d’attente pour le premier départ de bus à 5h du matin. Ainsi, nous avons eu la chance d’être les premiers à entrer sur le site dès 6h du matin. Un moment magique, car nous avons pu visiter le Machu Picchu sans la présence d’autres touristes !

Voici quelques informations pratiques :

  • Prix : le trajet aller-retour en bus d’Aguas Calientes à Machu Picchu coûte environ 15 euros.
  • Durée du trajet : 20 minutes en bus (départ toutes les 10 minutes), 2 à 3 heures à pied.
  • Conseil : Les billets sont en vente à la billetterie d’Aguas Calientes ou à Cuzco (613, avenida Pardo). Il est préférable de les acheter la veille au soir pour gagner du temps le lendemain.

Comment obtenir son ticket pour visiter le Machu Picchu

decouvrez-les-secrets-bien-gardes-du-machu-picchu-pour-une-visite-inoubliable

Il y a trois types de billets pour visiter le Machu Picchu : le billet simple, le billet combiné avec le Huayna Picchu et le billet combiné avec la montagne.

Le billet de base

Le billet de base vous permet d’accéder à l’ensemble du site du Machu Picchu. Depuis le 1er juillet 2017, il est obligatoire de choisir un groupe d’entrée et d’être accompagné d’un guide (bien que cette mesure ne soit pas encore appliquée en 2019 !). Il y a deux groupes, avec 2500 personnes chacun. Le premier groupe visite le site le matin, de 6h à 12h, et le deuxième groupe l’après-midi, de 12h à 17h30.

La montagne Huayna Picchu : un incontournable à visiter au Pérou

Attention, il y a une limite de 200 tickets par groupe pour visiter le Machu Picchu. Les groupes sont divisés en deux créneaux horaires : de 7h à 8h et de 10h à 11h.

Si vous êtes en bonne condition physique, je vous recommande vivement de grimper le Huayna Picchu (ou Wayna Picchu). Et quand je dis grimper, je veux dire que vous allez réellement escalader à certains moments. L’ascension est difficile, physique, le chemin est étroit et irrégulier… et cela prend du temps. Cependant, l’effort en vaut la peine car une fois au sommet, vous aurez une vue imprenable sur le Machu Picchu ! En effet, le Huayna Picchu (qui signifie “jeune montagne” en quechua) offre une perspective magnifique sur les montagnes qui entourent la cité inca. Pour les plus curieux, vous pouvez même continuer votre chemin jusqu’au Temple de la Lune, creusé dans la roche.

Au sommet du Huayna Picchu, vous serez récompensé par une vue spectaculaire.

Découvrez le majestueux sommet des Andes

Attention, il y a une limite de 400 tickets par groupe pour visiter le Machu Picchu. Il y a deux créneaux horaires disponibles, de 7h à 8h et de 9h à 10h.

Pour ceux qui préfèrent une expérience moins audacieuse, vous pouvez choisir de visiter la Montagne (« Montaña »). Néanmoins, nous avons opté pour le Huayna Picchu car il offre une vue splendide. C’est souvent depuis cette montagne que sont prises les photos de magazines, avec un lama à côté du Machu Picchu en arrière-plan. Vous pourrez peut-être explorer la Montagne lors de votre prochaine visite !

Il est important de noter que les tickets d’entrée indiquent désormais des heures précises. Il est crucial de respecter ces horaires, sinon vous ne pourrez pas entrer.

Le gouvernement a limité le nombre de touristes autorisés chaque jour à 5 000. Il est donc préférable de réserver à l’avance. Vous pouvez acheter vos billets sur le site officiel, passer par une agence de voyage ou vous rendre au Centro Cultural Machu Picchu à Cuzco. Cependant, il n’est pas possible d’acheter des billets sur place au Machu Picchu.

Le lieu en question

Quand je suis arrivé au Machu Picchu, j’étais tellement enthousiasmé que mon cœur battait fort ! Je marchais rapidement entre les pierres sans même prendre le temps de respirer, et après avoir gravi le Huayna Picchu, j’ai réalisé que j’avais besoin de faire une pause !

Les deux parties distinctes du Machu Picchu

Le Machu Picchu est un site inca qui est divisé en deux parties distinctes : une zone agricole et une zone urbaine.

Les terres cultivées

Le Machu Picchu possède des terrasses de culture sur lesquelles étaient cultivés du maïs et de la pomme de terre. On trouve également des terrasses de culture à l’arrière du site.

Le centre-ville

Avec ses édifices en pierre, le Machu Picchu est divisé en deux parties distinctes : la partie administrative et la partie sacrée. En se baladant dans les escaliers et en suivant les canalisations, on peut s’imaginer la splendeur passée de cette cité perdue.

Parmi les nombreux sites à voir dans cette cité, on peut citer le temple de l’eau, le temple du soleil, la tombe royale, le palais royal, la demeure de la princesse (la Nusta), la place sacrée avec le temple des trois fenêtres et le temple central, l’Intihuatana (horloge solaire), ainsi que le rocher funéraire.

Conseils utiles pour une visite réussie au Machu Picchu

Lorsque vous partez visiter la cité Inca, il est important d’être bien préparé pour profiter pleinement de votre journée. Vous allez vivre une véritable expédition, tant sur le plan physique, avec de nombreuses marches à gravir, que sur le plan émotionnel, en découvrant la beauté des lieux.

Voici quelques objets essentiels à emporter pour ne pas gâcher votre journée par manque de prévoyance :

  • Un pull et un t-shirt : pensez à superposer les couches en fonction de la météo et de vos efforts physiques.
  • Un coupe-vent imperméable : il peut y avoir des variations climatiques, assurez-vous d’être bien protégé.
  • Une protection solaire : crème solaire, chapeau… protégez-vous du soleil.
  • Des lunettes de soleil : elles vous seront utiles pour vous protéger des rayons du soleil.
  • Des chaussures de marche : optez pour des chaussures confortables pour pouvoir explorer la cité sans souci.
  • Une bouteille d’eau : restez hydraté tout au long de la journée.

En étant bien équipé, vous pourrez profiter pleinement de votre visite au Machu Picchu sans aucun problème.

Découvrez le Machu Picchu, une merveille du monde à ne pas manquer !

Nous voilà enfin arrivés à la fin, je pourrais continuer à parler du Machu Picchu pendant des heures, mais je vais m’arrêter là par souci pour vous !

J’attendais avec impatience de découvrir le Machu Picchu, comme un enfant qui attend Noël… Cette attente joyeuse a été accompagnée d’une certaine frustration après notre premier voyage au Pérou, où nous n’avions pas pu voir le Machu Picchu car nous avions visité seulement le nord du pays. Mais quelle joie ce fut de visiter le Machu Picchu, même sous la pluie et les nuages… J’en étais vraiment ému de bonheur !

Découvrez le Pérou au-delà du célèbre Machu Picchu !

Le Machu Picchu est un site touristique emblématique du Pérou, mais il ne représente qu’une infime partie des merveilles que ce pays a à offrir. Le Pérou regorge d’une richesse culturelle, naturelle et historique incroyable qui mérite d’être explorée. Après avoir visité ce magnifique pays à trois reprises, je peux vous assurer que vous n’en aurez pas fait le tour en une seule visite. Alors, si le Machu Picchu est sur votre liste de choses à faire, je vous encourage également à découvrir les autres splendeurs du Pérou qui vous attirent et qui vous donnent envie de visiter ce beau pays. Le Pérou a tellement à offrir, vous ne serez pas déçu ! Si vous avez déjà visité le Machu Picchu, partagez votre expérience avec nous dans les commentaires. Et n’oubliez pas de noter cet article pour nous faire savoir ce que vous en avez pensé.

Articles en relation

Leave a Comment